Qu'est-ce qu'une maladie ? Comment tombe-t-on malade?

 

 

Il est rare que l'on se pose la question suivante : pour quelle raison suis-je malade? Que se passe t-il dans mon corps? Généralement, on se focalise sur les "symptômes", qu'il faut faire disparaître le plus vite possible.

En naturopathie, au contraire, on va se focaliser sur le terrain.

Le terrain est l'ensemble des liquides organiques dans lesquels baignent les cellule, le sang, la lymphe, le liquide céphalo-rachidien, etc.

Quand on sait que les liquides intra et extracellulaires, qui constituent l'environnement de nos cellules, représentent 70% du poids du corps, on comprend leur importance capitale. Nos cellules dépendent entièrement de ces liquides, qui assurent les apports nutritifs, les éliminations des toxines et l'harmonie des transmissions de messages d'une cellule à une autre. Si elles ne fonctionnement pas bien, c'est le corps dans son entier qui fonctionnera mal et que l'on dira malade.

Tout comme l'environnement de l'être humain peut favoriser sa santé ou le rendre malade, suivant qu'il est pollué ou non, l'environnement des cellules est déterminant pour leur état de santé. Tout changement quantitatif ou qualitatif trop important de ces liquides conduit à la maladie.

 

Quand le terrain se dégrade, la maladie apparaît.

Chaque trouble local n'est que la manifestation de surface du mal profond:

l'encrassement du terrain.

 

Ce n'est donc pas parce qu'une maladie "entre" dans le corps que l'état général se dégrade, c'est parce que le terrain se dégrade que la maladie apparaît.

  --> Il faut donc nettoyer le terrain, neutraliser et rejeter vers l'extérieur les déchets au moyen d'organes "filtres et éliminateurs", les émonctoires : le foie, les intestins, les reins, la peau et les poumons.

   

Deux grandes causes de dégradation du terrain: les toxines et les carences

 

[Nous reviendrons lors de la prochaine lettre sur les carences, aujourd'hui, on parle des toxines!]


 Les toxines

Compendre que le terrain peut se dégrader, c'est se rendre compte qu'il dépend entièrement des apports extérieurs pour se constituer et se renouveler.

Ce sont les substances nutritives contenues dans les aliments qui vont servir à l'élaboration des cellules et des liquides organiques, donc à faire fonctionner notre corps!

* Si les apports alimentaires sont supérieurs aux besoins de l'organisme, ce dernier se trouve en présence de substances qu'il ne peut utiliser : obligé à les stocker, il va les accumuler dans ses tissus.

De plus, les aliments peuvent contenir des substances chimiques ou synthétiques (colorants, conservateurs, etc;) et comme rien n'est prévu dans la nature pour les utiliser, ces substances toxiques stagnent dans les tissus et modifient le terrain.

* Même lorsque l'alimentation est adéquate, des déchets peuvent s'accumuler dans le corps. D'autres éléments accentuent encore ce phénomène: les soucis, les peurs, le stress; etc. et viennent perturber les métabolismes. La digestion s'effectue alors mal et les aliments donnent naissance à une multitude de déchets, que l'on désigne par le terme général de toxines.

En naturopathie, on distingue deux sortes principales de toxines:

- les cristaux, issus des métabolismes (transformations) des protéines et des acides

- et les colles, provenant des métabolismes des amidons et des graisses.

 

Les deux genres de toxines 

 

Les cristaux

Les colles

Sources

  • les protéines

  • le sucre blanc

  • les aliments acidifiants

 

  • les amidons

  • les graisses

Émonctoires chargés

de leur éliminations

  • les reins

  • les glandes sudoripares

  • le foie, la vésicule biliaire

  • les intestins

  • les glandes sébacées

  • les voies respiratoires

Toutes ces substances, toxiques ou non, qui se trouvent en excès dans l'organisme, empêchent ce dernier de fonctionner correctement et sont considérées comme la cause principale de la dégradation du terrain et donc de l'éclosion des maladies.

Les facteurs qui entraînent l'encrassement et la dégradation du terrain sont multiples, mais dans tous les cas, il s’agit de déchets constitués par les apports mal métabolisés. 

--> voila pourquoi l'hygiène de vie (alimentation, exercice, repos...) et l’hygiène alimentaire sont si importants. Selon les aliments, les boissons, les médicaments, les excitants que nous consommons, nous dégradons notre terrain ou, au contraire, nous le conservons sain et résistant.

--> voila pourquoi, le travail du naturopathe sera, entre autres, de vous aider à déterminer votre terrain et relancer les fonctions d'élimination de vos émonctoires.

Tout un passionnant programme!

... La suite, dans la prochaine Newsletter: les carences.

----------------------------------------- 

Je vous propose de consulter mon nouveau site internet www.espace-naturo.fr. Il est presque terminé...

Merci de votre fidèlité.

Prenez soin de vous.

Maryline 

 

 

 

 

 

 

sources: C. Vasey.

 

Qu'est-ce qu'une maladie ? Comment tombe-t-on malade?

 

 

Il est rare que l'on se pose la question suivante : pour quelle raison suis-je malade? Que se passe t-il dans mon corps? Généralement, on se focalise sur les "symptômes", qu'il faut faire disparaître le plus vite possible.

En naturopathie, au contraire, on va se focaliser sur le terrain.

Le terrain est l'ensemble des liquides organiques dans lesquels baignent les cellule, le sang, la lymphe, le liquide céphalo-rachidien, etc.

Quand on sait que les liquides intra et extracellulaires, qui constituent l'environnement de nos cellules, représentent 70% du poids du corps, on comprend leur importance capitale. Nos cellules dépendent entièrement de ces liquides, qui assurent les apports nutritifs, les éliminations des toxines et l'harmonie des transmissions de messages d'une cellule à une autre. Si elles ne fonctionnement pas bien, c'est le corps dans son entier qui fonctionnera mal et que l'on dira malade.

Tout comme l'environnement de l'être humain peut favoriser sa santé ou le rendre malade, suivant qu'il est pollué ou non, l'environnement des cellules est déterminant pour leur état de santé. Tout changement quantitatif ou qualitatif trop important de ces liquides conduit à la maladie.

 

Quand le terrain se dégrade, la maladie apparaît.

Chaque trouble local n'est que la manifestation de surface du mal profond:

l'encrassement du terrain.

 

Ce n'est donc pas parce qu'une maladie "entre" dans le corps que l'état général se dégrade, c'est parce que le terrain se dégrade que la maladie apparaît.

  --> Il faut donc nettoyer le terrain, neutraliser et rejeter vers l'extérieur les déchets au moyen d'organes "filtres et éliminateurs", les émonctoires : le foie, les intestins, les reins, la peau et les poumons.

   

Deux grandes causes de dégradation du terrain: les toxines et les carences

 

[Nous reviendrons lors de la prochaine lettre sur les carences, aujourd'hui, on parle des toxines!]


 Les toxines

Compendre que le terrain peut se dégrader, c'est se rendre compte qu'il dépend entièrement des apports extérieurs pour se constituer et se renouveler.

Ce sont les substances nutritives contenues dans les aliments qui vont servir à l'élaboration des cellules et des liquides organiques, donc à faire fonctionner notre corps!

* Si les apports alimentaires sont supérieurs aux besoins de l'organisme, ce dernier se trouve en présence de substances qu'il ne peut utiliser : obligé à les stocker, il va les accumuler dans ses tissus.

De plus, les aliments peuvent contenir des substances chimiques ou synthétiques (colorants, conservateurs, etc;) et comme rien n'est prévu dans la nature pour les utiliser, ces substances toxiques stagnent dans les tissus et modifient le terrain.

* Même lorsque l'alimentation est adéquate, des déchets peuvent s'accumuler dans le corps. D'autres éléments accentuent encore ce phénomène: les soucis, les peurs, le stress; etc. et viennent perturber les métabolismes. La digestion s'effectue alors mal et les aliments donnent naissance à une multitude de déchets, que l'on désigne par le terme général de toxines.

En naturopathie, on distingue deux sortes principales de toxines:

- les cristaux, issus des métabolismes (transformations) des protéines et des acides

- et les colles, provenant des métabolismes des amidons et des graisses.

 

Les deux genres de toxines 

 

Les cristaux

Les colles

Sources

  • les protéines

  • le sucre blanc

  • les aliments acidifiants

 

  • les amidons

  • les graisses

Émonctoires chargés

de leur éliminations

  • les reins

  • les glandes sudoripares

  • le foie, la vésicule biliaire

  • les intestins

  • les glandes sébacées

  • les voies respiratoires

Toutes ces substances, toxiques ou non, qui se trouvent en excès dans l'organisme, empêchent ce dernier de fonctionner correctement et sont considérées comme la cause principale de la dégradation du terrain et donc de l'éclosion des maladies.

Les facteurs qui entraînent l'encrassement et la dégradation du terrain sont multiples, mais dans tous les cas, il s’agit de déchets constitués par les apports mal métabolisés. 

--> voila pourquoi l'hygiène de vie (alimentation, exercice, repos...) et l’hygiène alimentaire sont si importants. Selon les aliments, les boissons, les médicaments, les excitants que nous consommons, nous dégradons notre terrain ou, au contraire, nous le conservons sain et résistant.

--> voila pourquoi, le travail du naturopathe sera, entre autres, de vous aider à déterminer votre terrain et relancer les fonctions d'élimination de vos émonctoires.

Tout un passionnant programme!

... La suite, dans la prochaine Newsletter: les carences.

----------------------------------------- 

Je vous propose de consulter mon nouveau site internet www.espace-naturo.fr. Il est presque terminé...

Merci de votre fidèlité.

Prenez soin de vous.

Maryline 

 

 

 

 

 

 

sources: C. Vasey.

Maryline MORISOT-TAINTURIER
Naturopathe
en savoir plus
Les cours reprennent !

Les cours de Relaxation Bio-Dynamique reprennent: 

- le lundi à 18h15 - Ecole Sainte-Croix à CHAVANOD

- le jeudi à 12h15 - 12 rue Charles de Gaulle à Rumilly

Tenue ample et 1 tapis gym/Yoga.

Places limitées. A très vite.